Pôle d’expertise et de recherche en santé et bien-être des hommes

Conférences

Webinaires

Les webinaires du Pôle d’expertise et de recherche visent à mettre en valeur les connaissances développées par les membres du Pôle en santé et bien-être des hommes. Ils s’adressent à un public large (gestionnaires, chercheurs, cliniciens, intervenants, médecins, étudiants, bénévoles et citoyens) et sont d’une durée totale d’une heure (comprenant une période de question d’une durée de 15 minutes) et ont lieu sur l’heure du midi pour rejoindre un plus grand nombre de personnes.

5 Décembre 2019: Pauvreté chez les hommes

12h00 à 13h00

Conférencier : Jean-Yves Desgagnés, Ph.D. professeur au département de psychosociologie et travail social (UQAR)

Pour revoir le webinaire

17 septembre 2020: Paternité en milieu migratoire

12h00 à 13h00

Conférenciers : Jean Ramdé, Ph.D. professeur à la faculté des sciences de l’éducation (Ulaval), Saïd Bergheul, Ph.D. professeur au département des sciences du développement humain et social (UQAT) et Jean-Claude Bationo, doctorant en psychopédagogie (Ulaval).

Pour revoir le webinaire

13 octobre 2020: Réalités et besoins des hommes victimes d’agression sexuelle en enfance

12h00 à 13h00

Conférenciers : Jean-Martin Deslauriers, Ph.D. professeur en service social (Université d’Ottawa) et Natacha Godbout, Ph.D. professeure au département de sexologie (UQAM)

Résumé

Cette présentation rend compte des résultats d’une étude visant à documenter la réalité d’hommes victimes d’agression sexuelle en enfance qui consultent de ressources en lien avec les abus vécus, et leurs besoins en termes de services, à l’aide d’entrevues semi-structurées et de données générées par leur participation à un questionnaire. Les résultats sont discutés en lien avec les réalités des hommes victimes, leurs besoins et perceptions face aux services reçus. Également, on peut en dégager des orientations prometteuses en matière d’intervention. Notamment, le travail de groupe a permis la réalisation de changements souhaités par les participants et agi sur les sentiments de honte et de solitude grâce à la présence d’aide mutuelle.

Suite au webinaire les participant.e.s seront en mesure de :

  • Identifier les principales répercussions des abus sexuels en enfance sur les hommes qui en ont été victimes
  • Nommer les besoins les plus fréquemment rapportés par les hommes qui effectuent une demande d’aide
  • Intégrer les enjeux liés à la socialisation masculine et à l’abus sexuels chez les garçons
  • Identifier des principes d’intervention et pratiques favorables à l’accompagnement d’hommes survivants

11 novembre 2020: Et si on s’inspirait des forces des communautés LGBTQ+ pour mieux intervenir auprès des hommes?

12h00 à 13h00

Conférencier : Kévin Lavoie, Ph.D. professeur à l’école de travail social et de criminologie (Ulaval)

Résumé

Les parcours et les expériences des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, trans et queer (LGBTQ) ont été historiquement analysés, tantôt sous un angle pathologique, tantôt sous le prisme des facteurs de risque et de vulnérabilité. Ainsi, dans le domaine de la recherche comme de l’intervention sociale, ces personnes et communautés sont appréhendées par le biais de problématiques spécifiques (victimisation vécue, sur-suicidalité, consommation excessive de drogues et d’alcool, etc.), qu’il s’agit de reconnaitre et de comprendre de manière à mieux intervenir. Or, les représentations actuelles de ce champ d’études et d’intervention portent ombrage à des réalités et des pratiques communautaires novatrices, qui offrent à la fois des modèles de résilience et de résistance, mais aussi des avenues émancipatrices face aux contraintes liées aux normes de genre et de sexualité. Dans le cadre de ce webinaire, nous proposons un renversement de perspective, en situant les marges au cœur de l’analyse. Et si les interventions auprès des hommes s’inspiraient des forces dont recèlent les communautés LGBTQ, plutôt que des modèles normatifs dominants, hétérosexuels et cisgenres? À travers l’examen de constats empiriques, nous identifierons les forces conjugales (communication entre partenaires, niveau de satisfaction conjugale, négociation des ententes d’exclusivité sexuelle, non-monogamie consensuelle) et familiales (engagement parental, répartition des tâches entre les parents, niveau d’ouverture des enfants face à la diversité, conceptions des liens de parenté, pratiques éducatives), susceptibles de poser un regard nouveau sur la conjugalité et la paternité et, incidemment, de transformer les pratiques d’intervention auprès des hommes. Enfin, nous dégagerons des pistes d’intervention collective capitalisant sur ces forces et permettant de rendre les milieux d’intervention plus inclusifs sur le plan du genre et des sexualités.

Suite à cette activité, les participant.e.s seront en mesure de :

  • D’identifier les forces des communautés LGBTQ+ sur le plan conjugal et familial ;
  • D’identifier les normes du modèles dominant (hétérosexuel et cisgenre) qui viennent inhiber l’émergence et l’exploration de pratiques sociales alternatives chez les garçons et les hommes ;
  • De mobiliser des intervention inclusives et anti-oppressives sur le plan du genre et des sexualités à l’intention des hommes.

Autres conférences

Activity

Cette activité a été annulée en raison de la situation sanitaire.